Ces différents aspects représentent un enjeu d’avenir pour les entreprises, conscientes que la qualité de vie au travail (QVT) est un levier majeur de leur performance, de leur développement et de la pérennité de leur structure, bien au-delà des obligations légales (cf. Articles L 4121-1 à 3 et R.4121-1 et 2 du code du travail).

Les intervenants, (habilités IPRP, conventionnés par la CARSAT, certifiés WOCCQ par l’Université de Lièges) évaluent avec précision les facteurs de risques, via des outils validés et reconnus (WOCCQ, Questionnaires Siegriest, Karasek ou spécifiquement construits pour la structure) en appliquant une démarche pédagogique croisant celles de l’INRS et de l’ANACT. L’objectif étant de mettre en place une prévention de type primaire afin d’éliminer les risques, proposer des actions correctives pour les limiter (prévention secondaire) et/ou conseiller pour une prise en charge dans le cas de prévention tertiaire.

Les consultants IPRP contribuent à mettre en œuvre les plans d’actions de prévention opérationnels, réalistes et réalisables, permettant de nourrir le document unique et d’améliorer les performances de l’entreprises via la qualité de vie au travail des salariés. Un accompagnement du changement induit peut être réalisé sur demande du commanditaire.
La démarche est itérative et combine un certain nombre de capteurs permettant une mobilisation du plus grand nombre.